Tout les moyens de contraceptions

2. Les moyens de contraceptions

 

1. La pilule

2. la pilule du lendemain

3. le stérilet

4. L’implant contraceptif

5. Le préservatif masculin et féminin

 

1.         La pilule

 

La pilule n’est pas la même selon  l’organisme des personnes, il faut prendre la pilule jusqu'à la fin de la plaquette ensuite selon la pilule prescrite attendre le nombre de jours indiqué avant d’entamer une nouvelle plaquette. Pour avoir la pilule vous devez avoir une ordonnance du médecin ou aller dans un centre de planification (gratuit). Même quand vous prenez la pilule, votre compagnon doit se protéger avec un préservatif. « (M.S.T)

·       En cas d’oubli de la pilule inférieur à 12h, prendre immédiatement la pilule oubliée et continuer les prises normalement. En cas d’oubli supérieur à 12h consulter un médecin.

·       En cas de vomissement (ou diarrhée) : moins de 2h après avoir avalé la pilule, reprendre un comprimé, plus de 2h après avoir avalé la pilule ne rien faire. Sur le plan contraceptif, il n’y a pas de risque. Consulter un médecin pour les vomissements.

·       En cas de maladie, toujours indiquer au médecin que l’on prend la pilule en lui précisant laquelle afin qu’il adapte le traitement.

·      Fumer en prenant la pilule augmente le risque d’accidents cardio-vasculaires. En parler avec son médecin. La prescription de la pilule nécessite une surveillance médicale au moins une fois par an.

 

2.         La pilule du lendemain

 

La pilule du lendemain s’utilise si il y’a oublie de la pilule lors du rapport sexuel. Mais cela ne remplace pas la pilule !!! Elle doit être prise impérativement dans les 72h (3 jours) après le rapport sexuel au delà de ce délai consulter un médecin. Dans le collège, l’infirmière peut vous donner la pilule du lendemain mais il vaut mieux prendre la pilule prescrite par le médecin quand vous avez des rapports assez souvent.

·       Au delà de 72h, consulter votre médecin.

·      La contraception d’urgence n’est pas efficace à 100 pour 100. En cas de doute ou retard des règles de plus de 5 jours à la fin du cycle, il est impératif de vérifier l’absence de grossesse par un test de grossesse.

 

3.         Le stérilet

 

Il est placé par un médecin dans l’utérus. Une fois placé, il est efficace quels que soient la période et le nombre de rapports sexuels. Il ne nécessite aucune intervention. Il peut être posé chez des femmes ayant déjà eu ou non des enfants. Cependant il est déconseillé de la faire chez des femmes qui n’ont pas eu d’enfant. Le stérilet se garde de 3 à 5 ans.

·      Le port d’un stérilet nécessite une surveillance médicale annuelle.

·      En cas de maladie, toujours prévenir le médecin que l’on porte un stérilet afin qu’il adapte le traitement.

·      Le port d’un stérilet peut entraîner des règles abondantes ou plus douloureuses et provoquer des douleurs au moment de l’ovulation.

En cas de douleur, saignements anormaux, gène au cours d’un rapport sexuel, consulter son médecin.

 

4.l’implant contraceptif

 

L’implant contraceptif est placé sous la peau, sur la face interne du bras, par un médecin. Cette simple intervention ne nécessite qu’une anesthésie locale et ne dure que quelques minutes. Une fois implanté, il est efficace trois ans. L’implant peut être retiré, par un médecin dès que la femme le désire.

·      L’implant contraceptif peut provoquer des effets indésirables comparables à ceux de la pilule : troubles de la régularité et de l’abondances des règles, saignements intermenstruels.

·      L’implant n’est pas recommandé comme première contraception, sauf pour les femmes présentant une contre-indication ou une intolérance à la pilule et au stérilet.

 

ATTENTION : Ces moyens de contraceptions ne protèges pas des MST.

 

5.Les préservatifs masculin et féminin

 

·      Le préservatif masculin se déroule sur le pénis en érection, avant la pénétration et le recouvre complètement. Après éjaculation et avant la fin de l’érection, se retirer de sa partenaire en tenant le préservatif par la base (l’ouverture) afin qu’il ne reste pas dans le vagin. Nouer le préservatif et jeter à la poubelle.

·      N’acheter et n’utiliser que les préservatifs (masculins) portant le label CE.

·      Il faut toujours utiliser un préservatif neuf pour chaque relation sexuelle et le mettre avant toute pénétration.

Le préservatif masculin peut être lubrifié ou non. L’utilisation d’un lubrifiant peut être nécessaire en cas de sécheresse vaginale chez la femme. Le lubrifiant doit impérativement être un gel à base d’eau (en vente dans les pharmacies). Attention un lubrifiant gras (vaseline, crème, ambre solaire…) peut détériorer le préservatif, le rendre poreux et donc inefficace.

 

Le préservatif féminin se place dans le vagin comme un tampon sans applicateur. Il peut être placé plusieurs heures avant et retiré plusieurs heures après le(s) rapport(s) sexuel(s) avec le même partenaire. Attention utiliser un préservatif féminin pour un partenaire sexuel. Il peut être gardé pour plusieurs rapports avec le même partenaire. En cas de changement de partenaire, changer de préservatif.

 

Les préservatifs masculin et féminin ne s’utilisent jamais en même temps, c’est l’un ou l’autre. Il y’a que les préservatifs qui protège des M.S.T et des I.S.T.

 

 

15 votes. Moyenne 3.27 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

http://www.click-o-fric.com/inscription.php?pseudoparrain=Iza1991 Mon partenaire Vous voulez gagner? alors cliquez!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×